Actualités

Dans les filières Riz d’Ekibio

 

J’ai eu la chance de passer un week-end avec l’équipe d’Ekibio pour découvrir la fillière du Riz de Camargue. Mais également avec mon amie blogueuse Karine de Coups de food.

Durant ce week-end merveilleusement organisé par des personnes qui aiment les produits et les hommes, nous avons vécu riz, nous en avons mangé sous toutes ses formes et nous nous sommes régalés. Un état d’esprit bio et équitable dans le respect de la nature. Nous avons eu la chance de rencontrer deux producteurs de riz mais pas que.

Sachant que nous sommes sur des cultures sans pesticides il y a un vrai respect des sols, les cultures changent donc tous les ans pour ne pas appauvrir les sols. Les cultures tournent sur 5 ans sur la même parcelle de terrain on peut donc trouver du Riz une année, puis du blé, de la luserne, des melons ou des tomates. Nous avons eu la chance de visiter un site de production, tout est made in Camargue. La culture bio est très développée dans cette régions prés de 20% des cultures sont bio alors que en générale on est plus sur 5%.

Nous avons été chaleureusement accueilli par Marc Thomas producteur de Riz de Camargue. Tout le cycle du Riz nous a été expliqué de la récolte à la mise en sachet ou à la transformation en galette de riz.

Le riz est transformé au fur et à mesure des besoins. Après récolte il est stocké dans des silos. Avant d’être mis en sachet ou dans de grands sacs pour les distributions en vrac, le riz passe à travers quelques machines. Une premiere qui est tout simplement une meule qui va retirer l’enveloppe du riz, plus le riz passera par la meule plus il changera de type au départ on est sur du riz complet, puis semi complet, puis pour finir du riz classique. Toutes les parties du riz sont récupérées au niveau des différents cycles. Une partie servira à la farine de riz et une autre pour faire des isolants.

Tout est mécanisé, les grains de riz sont triés par des machines, ils passent dans des tamis géants pour vérifier la taille des grains.

Nous avons visité une autre exploitation, et nous avons eu la chance de découvrir un autre passionné. Lors de cette seconde visite nous avons vu également un élevage de taureaux Camarguais, ils sont très craintifs on les a donc vu mais de très loin.

Comme je l’ai expliqué plus haut nous avons déguster du riz sous toutes ses formes durant le week-end. Dés notre arrivée à Arles nous avons profité d’un restaurant bio prés des arènes un vrai régal.

Nous avons le lendemain eu la chance de déguster de nouveau des plats d’exception à la Chassagnette, le chef nous a régalé avec des plats fait à base de produits filières du riz de Camargue.

Le soir au Mas du Petit Prince nous avons également dégusté de très bons plats avec les différents riz, juste un régal.

Je remercie vivement l’equipe d’Ekibio qui nous a chouchouté et qui nous a fait découvrir ces magnifiques personnes qui œuvrent autour de nos produits bio préférés. Un grand merci à ma Karine d’amour avec qui j’ai passé un week-end extraordinaire. Et pour finir un merci à la propriétaire du MAS du Petit Prince qui est également une personne merveilleuse.

Voici ici ma recette à base de riz de Camargue

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *